Archive de la catégorie homelessness

La Cour suprême du Canada rejette la contestation fondée sur la Charte concernant le droit au logement

La Cour suprême du Canada a décidé de ne pas permettre aux personnes les plus vulnérables de notre société de faire entendre leurs plaintes concernant la violation de leurs droits humains par le gouvernement devant les tribunaux. Aussi choquant que cela puisse paraître, c’est la vérité.Tracy Heffernan est coavocate dans l’affaire Tanudjaja v. Canada et directrice de programme au Centre ontarien de défense des droits des locataires. Son centre a organisé la coalition Droit au logement, regroupant des gens de divers horizons et expériences, dont des sans-abri ou des personnes mal logées, des organismes communautaires, des groupes de défense et des universitaires.

""

Le projet Bulletin de santé juridique : le point de vue d’un intermédiaire

le Bulletin de santé juridique, disponible en format papier ou électronique, met à la disposition des intermédiaires comme Michael une liste de questions touchant aux domaines du revenu, du logement, de l’emploi, des études et de la santé qu’ils peuvent poser aux personnes pour repérer les problèmes communs à celles qui vivent dans la pauvreté.Colleen Sym est avocate et directrice générale d’Halton Community Legal Services, une clinique juridique communautaire financée par Aide juridique Ontario.

""

Les sites de consommation de drogue supervisée : une question de santé publique

Cécile Kazatchkine travaille en tant qu’analyste principale des politiques pour le Réseau juridique canadien VIH/sida. Janet Butler-McPhee y est directrice des communications et du plaidoyer. En septembre 2011, dans l’affaire Canada c. PHS Community Services Society, la Cour suprême du Canada a décidé de permettre à Insite — site de consommation de drogue supervisée de Vancouver, permettant de sauver des vies — de rester ouvert sans risquer une poursuite.

""

Porter la question du droit constitutionnel au logement devant la Cour suprême du Canada

Selon nous, cette affaire soulève la question cruciale de l’accès à la justice prévue par la Charte. Notre prochaine étape est de demander une autorisation de pourvoi à la Cour suprême du Canada. Tracy Heffernan est une des avocats dans l’affaire Tanudjaja v. Canada et directrice de programme au Centre ontarien de défense des droits des locataires. Le Centre est à l’origine de la coalition Droit au logement. La coalition regroupe des membres de divers horizons et expériences, dont des sans-abri ou des personnes mal logées, des organismes communautaires, des groupes de défense et des universitaires.

""

Les jeunes LGBTA2 sans-abri

Nous connaissons le problème des jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, transsexuels, allosexuels, en questionnement et bispirituels sans-abri au Canada depuis plus de vingt ans, mais ce n’est que récemment que nous avons commencé à en parler sérieusement à l’échelle nationale. C’est une question qui a été négligée et laissée hors du dialogue important sur les jeunes sans-abri depuis bien trop longtemps. Dr I Alex Abramovich a œuvré dans le domaine de l’itinérance des jeunes lesbiennes, gais, transgenres, transsexuels et allosexuels (LGBTA) depuis plus de 10 ans. Alex est reconnu à l’échelle nationale comme un chef de file dans ce domaine, et il est un des rares chercheurs canadiens qui se penchent sur la question de l’itinérance des jeunes trans et allosexuels.