Archive de la catégorie Violence familiale

Image sourced from the Government of Canada’s National Victims of Crime Awareness Week website.

La Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d’actes criminels a lieu du 6 au 12 avril

Cette semaine, il est opportun de réfléchir aux problèmes des victimes d’actes criminels et aux services, programmes et lois qui existent pour aider les victimes et leur famille. Un crime, peut entraîner de nombreuses conséquences pour des enfants, des couples, des familles, ainsi que des communautés entières. Au-delà des blessures physiques, des pertes financières et […]

6 décembre : Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

(traduit de l’anglais par Sonia Bishop) Le 6 décembre est la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes au Canada. Cette journée qui souligne l’anniversaire de la tuerie de l’École Polytechnique de Montréal offre aux Canadiennes et aux Canadiens l’occasion de réfléchir au phénomène de la violence envers les femmes dans […]

Jeff Perera

L’importance de travailler avec des hommes et des garçons pour éradiquer la violence envers les femmes

par Jeff Perera (traduit de l’anglais par Sophie Raymond) En qualité de chef de l’engagement communautaire pour White Ribbon, j’ai la chance d’être régulièrement appelé à faire des exposés et animer des ateliers sur un sujet qui me passionne : encourager les hommes et les garçons à s’investir activement pour mettre fin à la violence contre […]

La violence familiale dans l’univers juridique : Le point de vue d’une stagiaire en droit à AJO

Octobre est le mois de sensibilisation à la violence familiale. Il n’y a pas de meilleurs moments pour ceux qui n’ont pas connu la violence familiale ou qui ne travaillent pas en contact direct avec des victimes de violence familiale, de se pencher sur la persistance de ce problème dans notre société. Selon le plus récent rapport de Statistique Canada, la violence familiale a représenté, en 2011, 26 pour cent des crimes violents déclarés. Cette proportion est similaire à celle de 2010. De plus, selon le même rapport, 49 pour cent des victimes de violence familiale vivaient ou avaient vécu une relation conjugale avec la personne accusée de violence. Ce qui comprend les époux et les conjoints de fait.