Archive du mois de juillet 2018

Une fois par semaine, j’essuie les larmes sur mon cellulaire

Pour servir les besoins particuliers des femmes en détention, certains avocats d’Aide juridique Ontario (AJO) travaillent au sein de six établissements correctionnels de la province. Ces avocats sont souvent appelés avocats de service sur place ou en milieu carcéral. David Kiesman est l’un de ces avocats d’AJO. Il travaille au Centre (correctionnel) Vanier pour les femmes.