Archive du mois de mai 2013

menalHealthStrategy

L’accès à la justice et le besoin d’une stratégie de santé mentale

Les « tribunaux de santé mentale » doivent répondre à des questions plus fondamentales sur la relation entre la santé mentale et la justice. Qui parle au nom de ceux qui sont privés de voix, qui ne sont pas sûrs de comment répondre ou encore que l’on ignore quand ils parlent parce qu’on les considère comme « déments ». Ne devrait-on pas appuyer et encourager le client plutôt que de se substituer à lui lors des décisions juridiques? Comment les avocats reçoivent-ils leurs instructions ou procèdent-ils sans instructions? Y a-t-il une ligne de démarcation nette entre l’autonomie de l’accusé et l’imposition de mesures « dans son intérêt véritable » ou d’un traitement sans son consentement?

anthonyreilly

Entretien avec le directeur général d’Aide juridique en Australie

J’ai récemment eu l’occasion d’interviewer Anthony Reilly, directeur général de Legal Aid Queensland, en Australie. J’étais impatiente d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de l’aide juridique dans un pays semblable au Canada sur de nombreux points : histoire du Commonwealth, système juridique fondé sur la common law, population diversifiée et vaste territoire. Si seulement nos climats étaient plus semblables …

smartPhone

Le verdict est tombé : le téléphone intelligent peut être utilisé dans les salles d’audience

Arrêtez-moi si vous avez déjà entendu cette affirmation : les téléphones intelligents changent nos vies! À présent, le fait que les appareils mobiles et leurs capacités de réseautage social changent la façon dont nous travaillons, vivons et jouons n’est plus vraiment une nouvelle pour qui que ce soit. Même la profession juridique, qui n’aime pourtant pas les changements, n’a pas échappé à cette avalanche de connectivité.

group shot edited

Aide juridique Ontario va en Chine dans le cadre d’un projet de l’ACDI

Dans le cadre d’un projet spécial financé par l’Agence canadienne de développement international (ACDI), des membres du personnel d’AJO et de cliniques juridiques aident à développer et améliorer l’aide juridique pour les minorités ethniques, les travailleurs migrants, les femmes et les personnes handicapées dans les régions rurales de la Chine.